Ban Guide

Version 1.2.4


Dernièrement traduit par Quiet^Riot () et TigerWood () le 2005-08-31

Dernièrement révisEpar PJKevin () le 2005-05-12

Originellement écrit par Aysmonte le 1997-03-03

Veuillez envoyer tous les commentaires ou les suggestions sur ce document Edocs@dal.net. On ne réponds pas aux questions! Si vous avez besoins des informations qui ne sont pas traités dans ce document, veuillez voir les autres fichiers d'aide Ehttp://help.dal.net.

Introduction

Une bans d'un canal est une restriction pour un useur d'IRC qui les empêches de joindre un canal, basée sur leur adresse et/ou surnom. Note que les bans ne sont pas cas sensible. C'est-à-dire, vous pourriez facilement interdire les personnes innocentes de votre canal en essayant d'enpêcher quelqu'un d'entrer.

Rappelez-vous, pour placer une bans dans un canal, vous doivent être un opérateur de canal sur ce canal (dénoté par "@" à côté de votre surnom sur la liste du membre de ce canal). Seulement les opérateurs de canal peuvent ajouter ou enlever des bans de canal.

Si vous êtes un opérateur de canal il sera important de comprendre comment les bans fonctionnent et quand et pourquoi ils seront mises en application. Je casserai ceci en étapes simples pour que vous suiviez milieur sur chaque article pour vous aider à comprendre pourquoi et comment cela fonctionne. Je pourrais suggérer que vous passiez par ce document plusieurs fois de se familiariser avec, non seulement avec la terminologie, mais de s'assurer que vous avoir compris et souvient toute l'information. Comme toujours il y a d'autres manières de faire des choses, mais je couvrirai les fondations qui travaillent sur la majorité de clients d'IRC

Il devrait également noter que tandis que ce document était écrit avec des bans de canal, toutes les techniques appliquent au canal AKicks (autokicks) aussi bien. AKicks sont simplement une version de ban plus permanente. Seulement les SOPs et le fondateur d'un canal ont la capacité d'ajouter un AKick à la liste d'un ChanServ AKick. Ceci est couvert à la fin du document.

Table des matières

1 · Quoi est une bans dans un canal et quand employer un?

Une ban est un mode de canal qui est placé pour empêcher des clients avec certaines masques d'IRC (leur addresse, surnom, etc..) de joindre ce canal. S'ils sont déjà sur le canal, il les empêche de parler (semblable si le canal est +m mais ils ne sont pas +o ou +v) ou de changer leur surnom.

Les bans sont spécifique au canal,une ban existera seulement dans le canal indiqué dans la ligne de commande de ban. Toutes les bans disparaîtront d'un canal si ce canal devient vide. Des bans peuvent seulement être placées et enlevées par des opérateurs de canal. AutoKicks sont l'exception à la règle et sont mis par ChanServ, si un useur a le même addresse que la ban essaye de joindre le canal en question. S'il y a des personne dans le canal ou pas est non pertinent.

Quand employer une ban ? C'est entièrement jusqu'à vous en tant que tu est l'opérateur de canal. Généralement une ban serait placée sur un useur qui joignant un canal qui causait constamment le trouble. C'est-à-dire, "flooding" le canal ou être mauvais. Ceci ne signifie pas que qui est la seule fois une ban sera placée. Vous pouvez être ban d'un canal dû à un surnom mauvais, ou d'une raison différente. Le choix des bans est à la pleine discrétion de l'opérateur de canal.

Note qu'un opérateur du canal a le droit de ban n'importe qui qu'ils souhaitent, pour n'importe quelle raison ils souhaitent. En tant qu'il est l'opérateur de canal, ils sont en effet le propriétaire du canal. Pensez à la situation comme une maison. Si vous vous avérez justement être le propriétaire, vous maintenez la droite d'enlever quelqu'un pour n'importe quelle raison que vous souhaitez, peut-être seulement parce que vous les détestez.

Quelques canaux peuvent avoir un ensemble de règles employées pour déterminer quand placer une ban. Quand vous réalisez le statut d'opérateur dans un canal consultez le fondateur de ce canal pour voir s'ils ont un ensemble de règles, si vous ne savez pas déjà, qui décrivent des exemples ou des activités quand des bans seront placées sur des utilisateurs

2 · Quelle est l'information nécessaire pour mettre une ban?

Afin de placer une ban, vous devez savoir l'adresse de l'usteur qui va être empêché de joindre le canal ou être silencer. Pour découvrir cette information, employez la commande de WHOIS.

Dans le cas où l'useur a changé son surnoms, vous pouvez employer la commande de WHOWAS. Cette commande peut seulement être employée juste après que quelqu'un a changé des surnoms ou a quiter le réseau. Le serveur ne peut pas se rappeler de l'adresse d'un useur indéfiniment après qu'ils change leur surnoms, ainsi vous avez environ une minute pour exécuter la commande de WHOWAS afin il d'être efficace.

J'emploierai le surnom de "Nick" en tout des exemples suivants. Exécuter maintenant la commande de WHOIS sur "Nick", vous dactylographieriez:

/whois NICK

n'importe qu'elle ligne de commande chez votre client d'IRC. Selon quel client vous employez, ou quel script vous employer, il vous donnera quelque chose sembler comme ce qui suit :

*** Aysmonte is AMO@cs1p1.ipswich.gil.com.au Aysmonte@dal.net
*** on channels: @#gryphons
*** on irc via server cin.il.us.dal.net

Comme vous pouvez voir, il y a beaucoup d'information donner a nous, incluant: l'adresse de l'usteur, canaux l'useur est actuellement dessus, serveur d'IRC useur es dessus, et d'autres détails comme si l'useur est parti et tels (montré ici, voyez Appendice A ). L'information que nous sommes vraiment intéressés dedans apparaît dans la première ligne:

*** Aysmonte is AMO@cs1p1.ipswich.gil.com.au Aysmonte@dal.net

Je casserai l'adresse aux pièces suivantes:

surnoms!userid@ISP.domaine.pays

La ISP.domaine.pays est également désigné sous le nom du nom host ou du domaine.

Naturellement vous verrez quelques adresses étranges de temps en temps, mais essentiellement il est toujours dans le format ci-dessus, avec le domaine et/ou pays étant dernier et le reste d'information après le @ faire partie des informations sur l'ISP et l'ordinateur utilisés. Vous pouvez donnez un ban sur n'importe quel surnom, l'ident de l'useur et domaine selon la façon dont sévère ou relâché vous souhaitez. Ceci sera couvert en plus détail plus tard dans ce document.

Le '!' est un séparateur pour séparer le surnom du champ d'ident de l'useur. L'ident de l'useur et le surnom peuvent également être identique. '@ 'le symbole est un autre séparateur. '@ 'sépare le champ d'identn de l'useur de l'adresse restante (comme le host ).

Je donnerai des exemples des bans suivant, s'étendant d'une ban très spécifique aux bans les plus générales. Ils l'appartient a vous pour déterminer le ban requise pour un instance particulier et maintenir, également toutes les listes de ban que vous vous sentez devrait toujours être en place. La majorité des bans que vous devrez placer sera probablement des bans provisoires et pourrait être enlevée après un peu de temps.

Comme mentionné ci-dessus, il y a également la possibilité que le host en question est un VHost. VHost représente le hoste virtuel et est une adresse de vanité, la majeure partie du temps, créé particulièrement pour passer à l'IRC

Par conséquent, vous pouvez voir un résultat comme lequel soyez tout à fait bizarre:

*** Nick is god@dancing.with.wolves.in.moonlight.net Hey hey!
*** on channels: @#faqsfordalnet
*** on irc via server shiva.va.us.dal.net

Dans le cas de VHosts, vous devriez comprendre que il y a probablement quelque autre Vhost semblable, ou les host totalement différents. Les fournisseurs de compte de Shell font des douzaines de ces Vhost disponibles à leurs useurs. Dans ce cas les type de ban, on devrait prendre la note l'ident. Si une ban est éludée, alors il pourrait être en valeur d'essai de placer seulement une ban de l'ident de l'useur de la personne en question. Des instructions complémentaires seront données ci-dessous.

3 · Comment placer des bans

En tout des exemples des bans donnés j'emploierai <#channel> pour indiquer le nom de canal d'où les bans devrait être. Assurez vous d'indiquer le bon canal dans la commande de mode et pas <#channel>.

Note : Quelques clients ont des commandes spécifiques pour les bans. La commande de MODE employé ici fonctionne avec tous les clients. Vous devriez regarder la documentation de l'aide de votre programme d'IRC (client) au sujet de bans pour découvrir comment employer les commandes client-spécifiques de ban éventuelles.

Pour donner un bans d'un certain surnom SEULEMENT vous aviez l'habitude de la commande suivante:

/MODE #canal +b Surnom

ou en complète

/MODE #canal +b Surnom!*@*

Un exemple d'une ban en utilisant un vrais surnom et un nom d'un canal serait comme ceci:

/MODE #Gryphons +b Aysmonte!*@*

Tous les deux commandes vont resulter comme le même masque de ban. Si vous êtes peu familier avec l'utilisation de la commande de /MODE, voyez Appendice A pour plus d'information sur cette commande

Ceci indique tous les serveurs d'IRC dans le réseau d'IRC ou n'importe qui, que ce surnom ne devrait pas être permis de joindre le canal. Il devrait également noter que les bans ne kick pas des utilisateurs dans un canal. Sur DALnet, ils les empêchera de changer leur surnom et/ou d'envoyer n'importe quel texte au canal, mais ils resteront sur le canal, et reçoivent tout le texte du canal jusqu'à ce qu'un opérateur leur kick ou ils laissent le canal.

Cette bans est rarement employée, comme l'usteur qui est ban dans le canal peut simplement changer des surnoms pour passer le ban. (techniquement c'est évasion de ban de la part de l'useur, mais en raison beaucoup de personnes seraient disposées de cette ban d'appeler une vraie évasion de ban.) Cependant, ils y a des avantages en empêchant des surnoms offensive d'être employé. (par exemple, mis le ban dessu * sex*!*@ * dans un canal de famille.

Les astérisques, " * ", dans la commande ci-dessus sont connus comme des wildcards. Des wildcards sont employés pour représenter zéro caractères ou plus en cette position, s'il ressemble n'importe quels caractères en cette position, ou même aucune. Un autre wildcard est le point d'interrogation " ? ". est employé pour indiquer seulement un caractère en cette position et est généralement rarement utile. Quelque de vous à employez des wildcards dans des recherches d'annuaire pour des dossiers et comme tels qu'ils exécutent pareillement. Vous noterez également "!" est encore employé comme séparateur dans la syntaxe de ban.

Les exemples des wildcards pour l'IRC sont:

ni?e = nice, nine, nixe, nife ...... *.gil.com.au = ipswich.gil.com.au, cs1p1.ipswich.gil.com.au, anyvarietywith.gil.com.au

? = Un aractère en cette position

* = Toute des corde en cette position

Maintenant, cette exemple de ban est assez injustifiée, en raison d'être très spécifique sur un champ il est facile de changer. Un "plus large" (une ban qui couvre plus des variations possibles d'adresses, par exemple AMO@cs1p1.ipswich.gil.com.au est spécifique (étroit)tandis qu'aMO@*.gil.com.au est plus général (plus large)) et une petite meilleure ban serait le suivant:

/MODE #canal +b *!User@ISP.domaine.pays

Je Casserai cette ban, nous disons le ban de chacun avec n'importe quel surnom et l'ident (les bans ne sont pas cas-sensibles), avec un hostname d'ISP.domaine.pays. Il est un ti peu plus difficile pour l'useur d'éluder l'évasion, useur doit fermer une session d'IRC, changer sont ident de l'useur et re-reliez sur IRC d'éviter le ban. Encore ils arrêtera le surnoms de rejoindre votre canal immédiatement mais arrêtera seulement pendant quelques second, supposant que l'useur voudra éluder votre ban.

Pour les useurs qui sont dans l'habitude d'employer une variété de VHosts pour éluder des bans, vous pouvez essayer de les arrêter de mettre un ban sur leur ident de l'useur (ident) seulement:

/MODE #canal +b *!userid@*

Avec le WHOIS produisez l'exemple que nous avons eu au début de ce manuel (Nick est god@dancing.with.wolves.in.moonlight.net), la commande réelle ressemblerait à ceci:

/MODE #canal +b *!god@*

Si, cependant, répété les bans d'ident sont non réussies, vous devraient considérer placer une ban sur le bloc d'IP. Vous devrez pensez que ceci gardera habituellement tous les utilisateurs de la compagnie qui fournit le VHost.

La première chose à faire est de trouver le bloc d'IP que ce VHost fait partie de:

/DNS hostname

Essayons ceci avec l'exemple pratique d'employer la commande sur le domaine dancing.with.wolves.in.moonlight.net. Vous obtiendriez probablement quelque chose ressembling ce qui suit:

Looking up dancing.with.wolves.in.moonlight.net ..
Resolved dancing.with.wolves.in.moonlight.net to 222.666.999.555

Nous avons maintenant établi que le host de dancing.with.wolves.in.moonlight.net a un IP address de 222.666.999.555. Ceci signifie que tout l'autre VHosts de la compagnie sont susceptibles d'être sous 222.666.999.qqchose (à condition que ce n'est pas une compagnie énorme). Une ban de bloc d'IP, vous écrivez:

/MODE #canal +b *!*@222.666.999.*

Si vous avez encore des problèmes avec cet useur puis il serait une bonne idée de contacter quelqu'un dans un canal officiel d'aide comme #DALnetAide, (aide en français)ou si tu parle anglais visite #DALnetHelp #IRCHelp ou #Help. Des opérateurs d'IRC (IRCOP) peuvent être trouvés dans #OperHelp.

Avec des situations 'normales ', une ban plus meilleure à placer, particulièrement si ce doit être une ban provisoire, serait la suivante:

/MODE #canal +b *!*@ISP.domaine.pays

Je devrais noter ici que pas tous les useurs peuvent changer leur surnom mais c'est une bonne prétention à faire ce bans en tant que de plus en plus personnes se relier en utilisant des clients leur permettant de faire cette modification.

Le " *!* " dit le serveur de ne pas permettre n'importe quel surnom ou ident de l'usteur du Host/Domaine indiqué de joindre votre canal.

Avec l'expérience vous noterez que la section d'ISP d'une adresse change pour des personnes à l'aide du cadran de PPA ou des SLIP dial comptes. Il y aura une partie statique se rapportant à l'ISP, toutefois il y a également une partie supplémentaire couvrant ces useurs. Nous décomposons la pièce d'ISP de l'adresse maintenant devenir:

nick!userid@PPP.ISP.DOMAINE.PAYS

La PPA est assignée à un useur quand ils notent sur leur ISP, habituellement par l'intermédiaire de composer dedans un modem, pour la durée de cela appel/raccordement.

Pour arrêter une personne plus efficacement de joindre votre canal vous les interdisez selon ce qui suit:

/MODE #canal +b *!*@*.ISP.domaine.pays

Ceci, comme vous pouvez voir, indiquerait que vous voulez mettre un ban sur tous les surnoms, ident de l'uaeur et PPP's d'une ISP particulière. C'est probablement le plus sûr et le plus extensivement utilisé cette forme de ban que vous pourriez faire à un useur ennuyeux. Fondamentalement, personne de ce ISP ne pourront joindre votre canal. Cependant, ils peuvent avoir un deuxième compte avec une ISP totalement différente sur laquelle ils pourraient reliez et puis éviter votre ban. Ceci serait compté comme évasion de ban qui n'est pas autorisée sur DALnet. Cherchez un IRCop quand ceci se produit. L'exemple ci-dessus de les personnes changeant VHosts afin d'aller autour d'une ban est un autre exemple de l'évasion de ban.

Naturellement une autre ban que vous pourriez considérer pour une ban provisoire est une ban qui ban tous le domaine ou pays. Ceci serait employé comme solution rapide pour se débarasser d'un useur ennuyant tout en figurant le ban appropriée pour ce utilisateur. Il pourrait prendre les formes suivantes:

/MODE #canal +b *!*@*.domaine.pays
/MODE #canal +b *!*@*.pays

Ce sont très larges cependant, et vous "attrapiez" un bon nombre de gens dans ce ban qui ne méritent pas d'être ban de votre canal. Sur cette note ce serait un bon temps pour mentionner qu'une fois que vous avez une ban en place vous ne pouvez pas placer une autre ban qui couvre cette gamme. Ainsi si vous placez une ban dessus * !*@*.ISP.DOMAINE.PAYS vous ne pouvez pas alors ban : * !*@*.DOMAINE.PAYS (une ban plus large) ou * une ban (plus étroite/plus spécifique) de !NickID@PPP.ISP.DOMAINE.PAYS

Ques-ce que sa ve dire à vous ? Si vous avez ban une ident de l'useur et le surnom (* !*@PPP.ISP.DOMAINE.PAYS) d'entrer votre canal alors vous devrait enlever cette ban avant de la faire pour toute l'ISP (* !*@*.ISP.DOMAINE.PAYS) ou une autre ban semblable.

C'est une bonne idée d'examiner périodiquement vos listes de ban pour assurer l'entretien. Tandis que vous faire ainsi peut trouver 2 ban en place qui sont semblables mais pas tout à fait les mêmes. Nous emploierons les adresses suivantes pour nos ban dans cet exemple :

Nick1!userid1@NouveauISP.NouveauDomaine.PAYS

Nick2!userid2@VieuxISP.VieuxDomaine.PAYS

Maintenant disons le ban était sur le surnom et l'ident de l'useur les faisant

*!*@NouveauISP.NouveauDomaine.PAYS

*!*@VieuxISP.VieuxDomaine.PAYS

Rendre ainsi des choses de votre ban liste plus efficace et plus maniable vous pourriez mit une ban

*!*@*ISP.*Domaine.PAYS

pour couvrir les deux.

Pourquoi gardez en tant que peu de ban de long terme comme possibles ? Fondamentalement, il est toujours plus facile contrôler et remettre à zéro des listes plus courtes si nécessaires. Vous devriez également noter que DALnet permet seulement un maximum de 200 bans pour un canal n'importe quand.

Aune autre chose que vous pourriez faire avec les bans semblables est utilisation par ban de vis. Une ban de vis emploie fondamentalement le wildcard "?". Les bans de vis ne sont pas très utiles, et ils sont très rarement employées dans la pratique. Par exemple vous avez deux ISPS avec un nom semblable:

*!*@Nouveau1ISP.Domaine.PAYS

*!*@Nouveau2ISP.Domaine.PAYS

Pour une ban ici vous mettriez une ban dessus:

/MODE #canal +b *!*@Nouveau?ISP.Domaine.PAYS

Notez que "?" travaille seulement pour UN caractère, ainsi s'il essayaient de bloquer plus q'un caractère vous devrait employer "*". d'autres variations sont possibles de toutes ces bans. Les wildcards peuvent être mélangés autour de l'avant d'un mot au milieu pour finir. Vous pouvez même employer les wildcards pour le champ de pays. Prise à suivre deux adresses :

Nick1!userid1@ISP.DOMAINE.net

Nick2!userid2@ISP.DOMAINE.com

Vous pourriez placer une ban comme:

/MODE #canal +b *!*@ISP.Domaine.*

pour couvrir tous les surnoms, ident de l'usteur et champs de pays. Encore cette ban n'est pas trop utile.Les bans son't seulement aussi efficace que vous les laissez être, ilss prennent une certaine expérience pour bien utilisées les bans mais après un moment à regarder les adresses des personnes vous devriez bientôt obtenir comment de mettre une ban efficace. Ne rongez pas si vous ne savez pas ce qui est un bon pour un certain cas particulier, juste essayez quelque chose et voyez si cela fonctionnera. Pour certains le placement des bans est un cauchemar, mais à condition que vous ayez une idée général comment vous devriez pouvoir s'occuper d'un canal jusqu'à ce qu'un opérateur plus expérimenté vienne pour vous aider. Si vous avez un ami sur l'IRC puis vous pouvez demander leur aide pour placer des bans sur ils pour fair des expérimentation. Pour une liste de contrôle rapide comme guide de ban voyez "le guide d'un ban rapide", section 7 plus tard dans ce document.

Il y a d'autres configurations des ban dans lesquelles je pourrais entrer comme:

/MODE #canal +b *!*user@*.isp.net

mais il n'y a aucun besoin de passer TOUS avec vous. Avec l'expérience vous vous sentirez quel type de ban vous devrez placer. L'observation d'autres et leur demander pourquoi ils ont placé une ban avec une certaine manière peut également mener à la compréhension sur votre partie. Notez votre ponctuation quand tu fait une ban pour * !*user@*isp.net est totalement différent * !*user@*.isp.net (addition de note de period/dot), ainsi pour il est recommandé d'être très pédant en faire vos bans ou vous trouvera quelques résultats imprévisibles.

Parfois vous verrez des useurs avec un IP address, celui est eux avez des nombres au lieu des mots pour leur adresse (hostname) ! C'est assez commun, ainsi ne s'inquiète pas. Nous juste devons modifier notre pensée quand il vient à faire une ban efficace pour tels utilisateurs. Laissez-moi préciser qu'ils peuvent toujours pas avoir des nombres d'IP pour des adresses dues à des raisons diverses.

Note que pour chaque hostname il y a un IP address associé (comme démontré avec nos exemples de VHost). Si vous ban quelqu'un tandis qu'ils emploient leur IP address puis ils seront encore empêchés de rejoindre le canal même si leurs résolutions de hostname la prochaine fois - fourni, naturellement, que le IP address n'a pas changé. Habituellement le manque d'une adresse résolue doit traîner entre leur ISP et le serveur d'IRC qu'ils se sont relié à quand ils ont joint DALnet. Ceci a résult dedan le serveur d'IRC ne pouvant pas obtenir une réponse "name lookup" à temps, ainsi il emploie leur IP address à la place.

Voyez Appendice A pour un exemple de rendement d'un /WHOIS fait sur un utilisateur avec un IP address.

Comme vous pouvez voir au lieu d'un hostname des "textes" il y a maintenant un ensemble de quatre nombres. Pour quelques utilisateurs ce sera constant mais pour d'autres il changera. La pièce qui fera changer généralement est le dernier chiffre (cependant ce n'est pas toujours le cas). Note que si eux ou vous avez un hostname (qui chang pas) statique votre IP sera toujours identique. Ainsi la différence d'avant où nous avions l'habitude un wildcard pour ban la première pièce du host, dans ces caisses enlèverions le dernier chiffre et placerions un wildcard dedans là comme:

/MODE #canal +b *!*user@254.253.252.*

4 · Déplacement et modification des listes de ban

L'enlèvement des bans est relativement simple comparé à placer un. Premièrement vous avez connaître quel masque de ban vous souhaitez d'enlever de votre canal. Ceci peut être réalisé dans la plupart des applications en employant la commande:

/MODE #canal b

d'autres clients, par exemple mIRC, tous que vous feriez est un double clic dans le secteur des textes de canal pour rechercher une liste de bans de la canal.

Une fois que vous avez une liste de bans de votre canal, trouve le masque de ban que vous souhaitent d'enlevez dactylographient simplement:

/MODE #canal b masquedeban

Vous devriez noter que si votre canal n'existe plus, e.g tout les useurs parte de ton canal alors votre liste de ban n'existera plust et devra être recréé une fois que vous "recréez" le canal (joignezle).

Note que si vous ont une ban large (par exemple * !*@*.com.au) et vous souhaitez placer une ban plus étroite (par exemple * !*@cs1p1.ipswich.gil.com.au) sur quelqu'un (non ce ils seraient sur le canal en premier lieu). Enlevez l'e ban large avant de placer l'interdiction étroite.

5 · Simplification des bans

Parfois, vous voulez éviter de laisser entrer des pseudonymes spécifiques sont utilisés par Spambots qui entrent avec un nom standard avec des chiffres collés à la fin de leurs pseudonymes. Vous voulez mettre un ban pour pseudo au lieu d'ajouter 100 bans à votre liste de bans. Voyons l'exemple suivant :

5 utilisateurs ayant des fournisseurs d'accès / noms d'hôte différents entrent dans #fleetstreet avec des pseudos Andrea521, Andrea522, Andrea523, Andrea524 et Andrea525. Au lieu d'ajouter 5 bans pour leurs noms d'hôte, vous pouvez le ban en ajoutant des caractères génériques (wildcards) comme expliqué plus haut. Ainsi, vous taperez la commande suivante :

/mode #fleetstreet +b Andrea???!*@*

qui permettra de les laisser tous dehors. Le problème est que, s'ils utilisent plus ou de moins 3 caractères après le pseudo indiqué, cela rendra le ban inéfficace. problem is, if they use less or more than 3 characters after that nick, this will render the ban ineffective. Donc, vous devrez faire un ban plus large pour les tenir complètement hors de votre salon. Pour y parvenir, le masque de ban suivant sera mis :

/mode #fleetstreet +b Andrea*!*@*

qui gardera, hors du canal, toute personne ayant le pseudo Andrea sans tenir compte du nombre de caractères qui le suivent. Cependant, si vous avez un ami qui pourrait être concerné par ce ban, exemple : Andrea_Simon, vous allez avoir besoin de placer une exception de ban pour son masque. Vous pouvez vous référer à section 8 pour en savoir plus sur la manière de placer une exception.

6 · D'Autres services associés avec DALnet

DALnet emploie ChanServ pour s'occuper des canaux enregistrés. Ceci maintient une liste de ban de sortes. Fondamentalement, quand vous ajoutez un AKICK sur un masque d'un host, ChanServ vérifie des useurs pendant qu'ils joignent votre canal enregistré. Quand un useur avec un masque d'un host dans la liste d'AKICK de ChanServ joint votre canal, il donne un kick au l'useur de votre canal et place une ban sur ce masque pour les arrêter de l'action de rejoindre.

Pour ajouter un AKICK à un canal, premièrement le canal doit être enregistré, deuxièmement vous devez avoir accès d'un SOP (ou le fondateur) pour placer ce ban. Un SOP est un canal SuperOp, pour plus l'information utilise cette commande /ChanServ help SOP .

Note : Quelques clients peuvent ne pas vous permettre d'employer /ChanServ . Si c'est le cas alors essai /msg ChanServ@services.dal.net au lieu de cela.

La commande d'ajouter un AKICK est:

/ChanServ AKICK #canal ADD surnom ou masque de host

Plus d'information sur cette commande peut être obtenue à (son en anglais) http://www.dal.net/services ou la système d'aide de ChanServ:

/ChanServ Help AKICK

Les AKICKs sont la jusqu'à ce qu'ils soient enlevés, ainsi il est important pour maintenir la liste d'AKICK et pour enlever toutes les vieilles entrées.

7 · Guide Rapide d'un ban

  1. Décidez si le ban est provisoire ou à long terme.

  2. Obtenez l'information de l'utilisateur /WHOIS commande ou /WHOWAS commande

  3. Si le ban est provisoire placez un ban plus étroit comme le surnoms!*@ * ou * !userid@ *

  4. Si un ban doit être à long terme, placez un AKICK plus large tel que * !*@*.host

  5. Passez en revue votre ban pour s'assurer qu'il est efficace et n'arrêtant pas trop d'utilisateurs de joindre votre canal.

  6. Si tu mis une ban provisoire, se rappellent d'enlever après un temps prédéterminé, dites 10 minutes.

8 · Le Mode Exception (+e)

Le +e ou exception mode a été ajouté lorsque la version Bahamut 1.8.* est sortie. La fonction de ce mode est de permettre à quelqu'un affecté par un ban qui ne lui était pas destiné de joindre le canal. Par exemple : si je mets un ban pour le masque *!*@219.94.* sur #fleetstreet tout en voulant autoriser mon ami Ting de joindre le canal, je mettrais un mode exception en tapant :

/mode #channelname +e Ting!*@219.94.*

qui permettra à Ting de joindre le canal. Le mode exceptiont est aussi utile quand voulez bannir un host/domain/ISP spécifique mais vous souhaitez permettre à certaines personnes de joindre le canal. Pour plus d'information au sujet du mode exception, vous pouvez lire le document relatif aux modes à ce lien http://docs.dal.net/docs/modesfr.html#2.3.

Appendix A · Relevant IRC Commands

A.1 /mode Commande

/MODE #canal +b *!*userid@ISP.domaine.pays

Pour décomposer cette commande:

/MODE

Ceci indique le serveur que vous publiez une modification à un mode de canal ou d'useur.

<#channel>

informe le serveur que vous changez le mode du canal. Dans ce cas-ci le changement de mode sera une interdiction à imposer.

+b

informe le serveur quel type du changement de mode à exécuter (dans ce cas-ci 'b 'pour le ban) etun + pour ajouter ce mode.

*!*userid@ISP.domaine.pays

est un masque de ban. Le masque que le serveur arrêtera de joindre votre canal.

Une description complète de tous les modes disponibles de canal et d'useur est disponible à http://docs.dal.net/docs/modesfr.html .

A.2 /whois Commande

ircII Exemple de rendement de /whois

*** Aysmonte is AMO@cs1p1.ipswich.gil.com.au Aysmonte@dal.net
*** on channels: @#gryphons
*** on irc via server cin.il.us.dal.net
*** Away:"Reading email /MSG me to chat"
*** Aysmonte is an IRC Operator
*** Aysmonte has been idle 3 minutes

Les lignes de quart, cinquième et sixième peuvent ou peuvent pas être présentes. Elles dépendent de quel serveur vous êtes dessus et également quels modes personnels l'useur a placés

La première ligne de ce rendement de WHOIS se rapporte l'adresse de l'useur, qui inclut l'ident de l'useur (AMO), le host de l'useur (cs1p1.ipswich.gil.com.au), et la ligne du nom du vrail/irc de l'useur (GCOS) (Aysmonte@dal.net).

La deuxième ligne informe de quels canaux que l'useur est sur qui ne soyez pas secret. Le nom de canal suit #, si @ est présent avant que le nom de canal ceci indique que l'useur a le statut d'opérateur sur ce canal.

La troisième ligne raconte quel serveur l'useur est noté sur l'IRC

La quatrième ligne est un message de parti pour informer les useurs si cette personne est actuellement partie du clavier, ou ne suive pas IRC et quelle raison a été donnée pour leur "absence".

La cinquième ligne nous informe que l'useur est un opérateur d'IRC. Sur DALnet ceci peut sembler différent selon quel serveur vous êtes en ligne, mais généralement vous verrez l'opérateur ou l'IRCop des mots IRC quelque part dans la ligne.

La sixième ligne donne un temps de idle,combien de temps puisque l'useur a été activité. Si vous faites un /WHOIS sur quelqu'un et vous êtes sur le même serveur alors que vous verrez leur temps de idle, si vous êtes sur un serveur différent puis il ne vous sera pas passé à moins que vous le demandiez spécifiquement employant /WHOIS surnoms surnoms (cela indique le surnom deux fois).

D'autres exemples de la commande de WHOIS:

*** Aysmonte is AMO@203.1.72.142 Aysmonte@dal.net
*** on channels: @#gryphons
*** on irc via server cin.il.us.dal.net
*** Away:"Reading email /MSG me to chat"
*** Aysmonte is an IRC Operator
*** Aysmonte has been idle 3 minutes

Appendix B · Terminology

Client d'IRC

Programme d'IRC qui vous laisse vous relier à un serveur d'IRC mais également, un useur sur l'IRC. Ce besoin être un "vrai" useur de phase sur une borne mais également être un programme automatisé, souvent appelé un BOT.

Domaine

Une classification (signifiée par un mot simple ou une abréviation) à laquelle un ordinateur dans un réseau appartient. Les noms des domaines successifs sont employés en formant un nom unique par lequel l'ordinateur est connu au réseau.

Address d'IP

Un ensemble unique des chiffres identifiant un ordinateur relié à un réseau et employé par les programmes de communications. (par exemple 123.123.12.1). Les useurs humains peuvent employer le plus amical noms. L'IP représente le Internet Protocol.

ISP

Internet Service Provider. Une compagnie qui fournit un lien intermédiaire entre un ordinateur ou un réseau et l'Internet.

Ping

Un service de réseau simple qui signalera si un noeud particulier sur le réseau est vivant, et sur la fiabilité courante de la ligne à ce noeud. Il y a plusieurs types de pings en service pour différentes raisons..

PPP

Le Protocole de point-à-point. Établissaient un raccordement de TCP/IP entre deux "points", typiquement lien deux modems et une ligne téléphonique.

SLIP

L'alternatif (plus ancien) de protocole pour l'établissement un raccordement TCP/IP au-dessus d'un lien périodique.

Telnet

Un programme sur un ordinateur qui vous permet vous de relier à cette ordinateur encore sur l'Internet.