Options de NickServ

Version 1.1.5


Dernièrement traduit par zelelbien () et TigerWood () le 2005-11-12

Dernièrement révis par BigCouguar () le 2008-06-06

Originellement écrit par LadyDana () le 2000-10-31

Veuillez envoyer tous les commentaires ou les suggestions sur ce document docs@dal.net. On ne réponds pas aux questions! Si vous avez besoins des informations qui ne sont pas traités dans ce document, veuillez voir les autres fichiers d'aide http://help.dal.net.

Introduction

DALnet est le plus grand réseau IRC avec Services. C'etait vraiment le premier à utiliser avec succès les Services ****Serv pour ses utilisateurs en début 1994. Ses Services les plus utilisés sont NickServ , ChanServ et MemoServ . Ce document expliquera les options disponibles à travers NickServ dés que vous aurez obtenus un pseudonyme définitivement enregistré.

Une liste complète expliquant les commandes des Services de DALnet peut être trouvée en consultant le document sur http://www.dal.net/services . Plus de questions à propos des Services peuvent être posées dans l'un des trois salons d'aide Officiels de DALnet: #DALnetAide , #DALnetHelp ou #Help .

Dans ce document, la commande /nickserv sera utilisée pour agir sur NickServ. Il peut arriver que votre programme-client IRC ne supporte pas cette commande. Si c'est le cas, alors, nous vous suggérons d'essayer les commandes suivantes : /msg nickserv@services.dal.net ou /quote nickserv .

Table des matières

1 · Conditions, capacités et responsabilités

Ce document suppose que vous avez déjà enregistré votre pseudonyme choisi avec NickServ, et n'évoquera pas les étapes nécessaires pour le faire. Un document qui explique l'enregistrement d'un pseudonyme est disponible sur http://docs.dal.net/docs/nsemailfr.html .

NickServ permet aux utilisateurs "d'enregister" un pseudonyme, et empêche les autres de l'utiliser. NickServ permet au propriétaire d'un pseudonyme de déconnecter un autre utilisateur qui utilise son pseudonyme. Si un pseudonyme enregistré n'est pas utilisé pendant une durée de 30 jours, NickServ l'effacera de sa base de données.

Quand vous enregistrez un pseudonyme, vous bénéficiez d'un service gratuit fourni par DALnet. N'enregistrez pas plus de pseudonymes que ce dont vous avez besoin, et n'enregistrer pas un pseudonyme juste pour que les autres ne puissent pas l'utiliser.

2 · S'identifier à un pseudonyme

Il y a actuellement plusieurs moyens pour vous identifier à un pseudonyme. Vous pouvez aussi vous identifiez à un pseudonyme que vous n'êtes pas en train d'utiliser en ce moment là. La commande la plus courante est :

/nickserv identify [ pseudonyme ] mot-de-passe

Exemple :

/nickserv identify ILovePeanutButter
/nickserv identify PeanutButterLover ILovePeanutButter

Il y a aussi d'autres commandes pour vous identifier avec votre pseudonyme:

/identify [ pseudonyme ] mot-de-passe
/services identify [ pseudonyme ] mot-de-passe
/msg nickserv@services.dal.net identify [ pseudonyme ] mot-de-passe

Même si /identify et /services sont des commandes officielles des serveurs de DALnet, mais ils ne sont pas utilisables avec certains programmes-clients IRC. Si le vôtre n'accepte pas ces commandes, vous devez alors ajouter le préfixe /quote :

/quote identify [ pseudonyme ] mot-de-passe
/quote services identify [ pseudonyme ] mot-de-passe

Il y a eu plusieurs incidents provoqués par des utilisateurs qui ont révélé leur mot de passe accidentellement dans la fenêtre du canal ou dans la fenêtre des messages privés (PV), dans lesquelles ils avaient tapé la commande en oubliant le signe /. Donc, nous vous conseillons vivement de bien faire ATTENTION en vous identifiant à votre pseudonyme et le meilleur moyen pour ne pas risquer de perdre votre mot de passe est de taper dans LA FENETRE STATUS (celle qui apparaît en premier lors de votre connection) toutes les commandes (surtout celles qui comportent votre mot de passe).

3 · Avoir des informations sur un pseudonyme

La commande suivante est très utile pour avoir des informations sur pseudonyme enregistré. Cette commande vous donnera une idée sur le Host du propriétaire, la dernière fois qu'il etait en ligne, les options qu'il a, etc.

Syntaxe :

/nickserv info pseudonyme

Exemple :

/nickserv info PeanutButterLover

Ci-dessous un exemple de la réponse de NickServ INFO:

-NickServ Info for PeanutButterLover:
-NickServ- (Currently on IRC) For extra info: /whois PeanutButterLover
-NickServ- Last seen address : butter@loving.peanutbutter.ca
-NickServ- Memos forward to : PeanutButter
-NickServ- Last seen time : Tue 10/24/2000 04:10:58 GMT
-NickServ- Time registered : Sun 08/22/1997 10:18:21 GMT
-NickServ- Time now : Tue 10/24/2000 04:17:37 GMT
-NickServ- URL : http://www.peanutbutter.ca/
-NickServ- Email address : janet@peanutbutter.ca
-NickServ- Options: Enforced, NoOp
-NickServ- *** End of Info ***

4 · "Pseudonyme en cours d'utilisation" (Nickname is currently in use)

Il arrive parfois que lorsque vous essayez d'utiliser votre pseudonyme vous découvrez qu'il est déja utilisé. Selon la situation, il y a trois commandes différentes à utiliser.

4.1 La commande GHOST

C'est possible que vous soyez deconnécté de votre fournisseur d'accès Internet (FAI ou ISP) sans vous être déconncté de DALnet. Cela peut parfois tromper le serveur et lui faire croire que vous êtes encore en ligne. Le pseudonyme qui représente votre connection précédente est désigné par ghost .

En d'autres mots, un ghost est une connection qui n'existe pas réellement. Seulement, le serveur ne le sait pas. Un ghost disparait toujours aprés quelques minutes, mais vous pouvez être pressé et ne pas vouloir attendre. Dans ce cas, utilisez la commande suivante pour supprimer le ghost :

/nickserv ghost pseudonyme [ mot-de-passe ]

Exemple :

/nickserv ghost PeanutButterLover
/nickserv ghost PeanutButterLover ILovePeanutButter

Il n'est pas néccesaire d'inclure le mot de passe si vous êtes en train d'utiliser une entrée dans la liste d'accés de ce pseudonyme. Pour plus d'information sur les listes d'accés, visitez http://docs.dal.net/docs/nsaccessfr.html .

Si vous utilisez le mot de passe dans la commande ghost, alors, vous êtes supposé déjà identifié à votre pseudonyme comme si vous aviez utilisé la commande : /nickserv identify pseudonyme mot-de-passe

4.2 La commande RECOVER

Si votre option ENFORCE est sur OFF, ou si quelqu'un a juste commencé à utiliser votre pseudonyme et NickServ n'a pas eu la chance de les Ghoster (voir la section section 4.3 ), vous avez alors la possibilité de déconnecter l'utilisateur en utilisant votre pseudonyme avec la commande RECOVER.

/nickserv recover pseudonyme [ mot-de-passe ]

Exemple :

/nickserv recover PeanutButterLover
/nickserv recover PeanutButterLover ILovePeanutButter

Comme avec la commande GHOST, la commande RECOVER ne demande pas à inclure le mot de passe du pseudonyme, si votre host correspond à une entrée dans la liste d'access.

Après avoir utilisé la commande RECOVER votre pseudo sera détenu par les Services. Pour récupérer votre pseudonyme, vous devez utiliser la commande RELEASE (libérer) expliquée ci dessous.

4.3 La commande RELEASE

Un enforcer est une rétention provisoire pendant 60 secondes du pseudonyme par les Services (lorsque l'option ENFORCE pour ce pseudo est sur ON). Le pseudo de l'utilisateur sera retenu et vous ête changé en Guest***** . Les pseudos retenus dans ce cas ne seront pas utilisables. Un utilisateur qui essaye d'utiliser un pseudo retenu reçoit un message d'erreur. Ci-dessous un exemple de ce message d'erreur :

PeanutButterLover The nick PeanutButterLover is currently being held by a Services Enforcer. If you are the nicks owner, use /msg NickServ@services.dal.net RELEASE PeanutButterLover password to release the nickname. If the nickname recently expired, please wait patiently and try again later. [PeanutButterLover]

Pour libérer et utiliser immédiatement votre pseudonyme, les commandes suivantes peuvent être utilisées :

/nickserv release pseudonyme [ mot-de-passe ]

Exemple :

/nickserv release PeanutButterLover
/nickserv release PeanutButterLover ILovePeanutButter

Si la commande RELEASE ne vous rend pas votre pseudo, utilisez la commande RECOVER ( section 4.2 ) et taper de nouveau la commande RELEASE. Ceci fait, vous pouvez récupérer votre pseudo en tapant /nick pseudo .

Comme avec les commandes GHOST et RECOVER, il n'est pas nécessaire d'inclure le mot de passe du pseudonyme. Utiliser une entrée dans la liste d'accés sera suffisante.

5 · Listes d'Accés et Verification d'Accés

Utiliser la liste d'access peut semer la confusion, spécialement pour les débutants. C'est pour cette raison que nous avons écris un document qui facilite et explique l'utilisation des listes d'access, leurs définition, avantages et inconvénients. Ce document peut être consulté sur http://docs.dal.net/docs/nsaccessfr.html .

Les utilisateurs peuvent aussi vérifier leurs access ou ceux d'un autre utilisateur. Cela leur permet de voir si la personne qui utilise le pseudonyme en ce moment s'est identifiée au pseudonyme qu'elle utilise, ou bien elle l'utilise sans y être identifiée. La commande est:

/nickserv acc pseudonyme

NickServ répondra par un numéro de 0 à 3. Cela va ressembler à ce qui suit :

-NickServ- PeanutButterLover ACC 2

Chaque numéro représente un niveau d'access différent que l'utilisateur a sur le pseudonyme qu'il est en train d'utiliser.

0

Le pseudonyme utilisé n'est pas enregistré.

1

L'utilisateur ne s'est pas identifié au pseudonyme.

2

L'utilisateur est en train d'utiliser une entrée dans la liste d'accés.

3

L'utilisateur s'est identifié au pseudonyme.

Cette commande peut être utile dans plusieurs situations, par exemple, détecter les imitateurs, savoir pourquoi quelqu'un n'est pas Oppé alors qu'il est dans la liste d'AOp/SOp, etc.

6 · Mettre les Options

Il ya de nombreuses options disponibles pour le propriétaire d'un pseudonyme définitivement enregistré. Avant d'utiliser une des commandes suivantes, vous devez être identifié à votre pseudonyme. La plupart des commandes ne fonctionneront pas tant que vous n'êtes pas identifié.

6.1 Changer votre Mot De Passe

Le changement de votre mot de passe est trés facile, mais il faut faire attention il y a deux mots de passe à entrer; le premier est l'ancien, le second c'est le noveau :

/nickserv set passwd ancien-mot-de-passe nouveau-mot-de-passe

Exemple :

/nickserv set passwd ILovePeanutButter ILovePB

La commande précédente changera votre ancien mot de passe "ILovePeanutButter" en "ILovePB". Après un changement de mot de passe bien exécuté, un mail de confirmation sera envoyé a l'adresse email de l'utilisateur l'informant d'un changement de mot de passe. Aucun mot de passe ne sera inclu dans l'email. C'est juste une solution simple pour vous informer que votre mot de passe a été changé. Si vous n'avez pas changer votre mot de passe, vous serez au courant et vous aurez du temps pour prendre action afin d'éviter plus de problèmes. Un utilisateur peut maintenant annuler un changement de mot de passe. Quand une personne éxécute "SET PASSWD" elle recevra un email à son adresse désigné avec un code d'autorisation. Ce code d'autorisation peut être utilisé en 72 heures afin d'annuler le changement de mot de passe.Il y a un délai de 72 heures (3 jours) entre l'utilisation des commandes SET PASSWD et SET EMAIL. Un nouveau mot de passe ne peut pas être changé avant la fin des 72 heures suivant le changement de l'adresse email, et un changement d'adresse email ne peut pas être demandé avant la fin des 72 heures suivant le changement du mot de passe. Pour simplifier : après chaque modification, pour procéder à une nouvelle modification il faut attendre 72 heures (3 jours).

6.2 Empêcher les autres d'utiliser votre pseudonyme

Un des avantages de l'enregistrement de votre pseudonyme est de vous permettre d'empêcher les autres de l'utiliser quand vous n'êtes pas en train de l'utiliser ou quand vous êtes Hors-Ligne.

L'option ENFORCE est maintenant mise par défaut à ON après l'enregistrement complet du pseudonyme et dorénavant ne pe~ut plus être mise à OFF. Ce dispositif etait appelé avant, KILL mais il a été changé en ENFORCE .

Quand quelqu'un veut utiliser un pseudonyme avec l'option ENFORCE ON, il a un délai 60 secondes pour s'y identifier. Autrement, son pseudonyme sera forcement changé par les Services en "Guest*****" ou chaque signe * représente un certain chiffre.

/nickserv set enforce on

On a remarqué qu'il y a quelques utilisateurs qui utilisent encore la commande KILL à la place de ENFORCE. Les deux ont le même résultat. Mais, nous vous recommendons vivement d'utiliser la commande ENFORCE car il est possible que la commande KILL soit supprimée dans le futur.

6.3 Ajouter une URL à votre pseudonyme

Il est possible d'ajouter une URL à votre pseudonyme qui sera affichée dans les informations de NickServ INFO. La plupart des utilisateurs l'utilisent pour donner l'adresse de leurs page d'acceuil.

Syntaxe :

/nickserv set url [ URL ]

Quand vous ne tapez pas l'adresse URL dans la commande, NickServ supprimera l'adresse URL existante attachée à votre pseudonyme.

Exemples :

/nickserv set url
/nickserv set url http://www.peanutbutter.ca/

La première commande supprimera l'URL existante. La deuxième commande ajoutera l'URL http://www.peanutbutter.ca/ au pseudonyme.

6.4 (Re)mettre une adresse Email

Quand vous avez enregistré un pseudonyme pour la première fois, il vous a eté demandé d'entrer une adresse email valide pour confirmer votre enregistrement. Ceci est expliqué avec précision dans le document de "L'enregistrement sur NickServ" sur http://docs.dal.net/docs/nsemailfr.html .

Vous pouvez changer l'adresse email atachée à votre pseudonyme. Cela sera rendu possible avec la commande SET EMAIL.

/nickserv set email mot-de-passe [ adresse-email ]

L'utilisation de la commande précédente sans la spécification d'une adresse email affichera l'adresse email déja mise. Le changement de votre adresse email courante exigera d'entrer une nouvelle adresse email valide :

/nickserv set email ILovePeanutButter janet@peanutbutter.ca

N'oubliez pas que vous allez être obligé d'autoriser le changement d'email avant pour qu'il devienne effectif. L'email d'autorisation sera envoyé a cette nouvelle adresse, dans notre cas, à janet@peanutbutter.ca. Le changement d'une adresse email exige une procédure en deux étapes. Quand un changement d'adresse email est demandé, un mail sera d'abord envoyé a l'adresse courante. Ce mail expliquera qu'un changement d'adresse a été demandé et donnera à l'utilisateur la possibilité d'annuler la modification, s'il ne l'a pas demandé. Si la modification n'est pas annulée dans les 48 heures, un autre mail de confirmation sera envoyé à la nouvelle adresse, permettant à l'utilisateur d'achever la procédure de modification de son adresse email. Il y a un delai de 72 heures (3 jours) entre l'utilisation des commandes SET EMAIL et SET PASSWD. Un changement de mot de passe ne peut pas intervenir dans les 72 heures d'un changement d'email, et un changement d'email ne peut pas être demandé dans les 72 heures d'un changement de mot de passe.

Certaines d'adresses email ne peuvent pas être utilisées pour enregistrer un pseudonyme. Cela afin d'éviter les abus. Pour des raisons évidentes, vous ne pouvez pas non plus, utiliser les adresses @u.dal.net pour enregistrer un pseudonyme.

6.5 Afficher votre adresse Email

Par défaut, l'adresse email que vous avez indiqué pour votre pseudonyme est complètement invisible aux autres utilisateurs. Si vous voulez l'afficher dans vos informations de NickServ INFO, utilisez l'option SHOWEMAIL.

/nickserv set showemail on
/nickserv set showemail off

La première commande affichera votre adresse email dans NickServ INFO et la deuxième empêchera cela.

Avertissement: Le réseau DALnet n'est responsable en aucun cas des "Spams" que vous pouvez recevoir dans la boîte de votre email.

6.6 Désactiver les Memos

L'option NOMEMO est étroitement liée à MemoServ et elle est aussi expliquée dans le document "DALnet MemoServ", qui peut consulté sur http://docs.dal.net/docs/memoservfr.html . En bref, cela empechera les autres de vous envoyer des memos. Cependant, vous resterez capable de recevoir les "global memos". Un IRCop peut vous envoyer un memo même si votre option NOMEMO est activée s'il a besoin de vous informer de quelque chose importante.

La commande est trés facile a retenir/apprendre. Vous avez deux possibilités :

/nickserv set nomemo on
/nickserv set nomemo off

La première option activera NOMEM et la seconde le désactivera. N'oubliez pas que l'option NOMEMO annule l'option FORWARD (de MemoServ). C'est possible d'avoir un pseudonyme expéditeur même si NOMEMO est activée, mais les memos ne seront pas expédiés et serons refusét juste aprés.

6.7 Empêcher les autres de vous ajouter dans les listes d'AOp/SOp

Vous pouvez empêcher l'envoi de memos à votre pseudonyme, et aussi d'empêcher les autres de vous ajouter dans les listes d'AOp ou SOp.

/nickserv set noop on
/nickserv set noop off

Les commandes précédentes activent et désactivent cette option selon votre choix. Si vous voulez être ajouté aux listes d'AOp ou SOp, vous devrez alors désactiver l'option NOOP en la mettant sur OFF.

6.8 Désactiver SENDPASS

DALnet vous permet de demander votre mot de passe en cas d'oubli. (voir section 8). Vous pouvez empêcher cet envoi automatique du mot de passe en activant l'option MAILBLOCK. Utilisez SVP cette commande prudemment car vous ne pourrez pas demander de l'aide si vous perdez votre mot de passe.

/nickserv set mailblock on
/nickserv set mailblock off

Désactiver la commande MAILBLOCK (en la mettant sur OFF) vous permetra à nouveau de vous faire envoyer automatiquement vos mots de passe. SET MAILBLOCK demande l'autorisation par email, comme le système d'enregistrement d'un pseudonyme. Un code d'autorisation sera envoyé à l'adresse email courante. L'utilisateur devra entrer le code d'autorisation lorsqu'il est en ligne ou d'utiliser le système web pour confirmer la demande de MAILBLOCK.

7 · La suppression d'un pseudonyme

Vous pouvez supprimer (DROP) votre pseudonyme. Le dispositif de la procédure exige deux étapes. D'abord, vous devez demander la suppression de votre pseudonyme. Ensuite, vous devez confirmer votre décision de suppression de votre pseudonyme.

La commande initiale du DROP est la suivante :

/nickserv drop pseudonyme

Exemple :

/nickserv drop PeanutButterLover

NickServ répondra :

-NickServ- The request for dropping a nick must be confirmed. Please check your email address for further instructions!

Suivez les instructions envoyées dans le mail dans lequel vous trouverez un code d'autorisation ressemblant à : /msg NickServ@services.dal.net AUTH pseudonyme 1234567890 Taper le code d'autorisation dans votre fenêtre STATUS. L'astuce Copier/Coller sera trés utile dans cette situation. :)

/nickserv auth pseudonyme code-d'autorisation

Enfin, NickServ confirmera la suppression de votre pseudonyme :

-NickServ- The nick PeanutButterLover has been successfully dropped.

Supprimer un pseudonyme supprimera aussi votre page web (http://home.dal.net/pseudonyme) et votre adresse email sur DALnet (pseudonyme@u.dal.net)

8 · "J'ai oublié mon mot de passe"

Avant de paniquer a propos de l'oubli de votre mot de passe, n'oubliez pas que les mots de passe sont des Cas Sensibles . Cela veut dire que "STAR" est différent de "star" ou "StaR". Essayez toutes les combinations de votre mot de passe avant.

Ajouter une adresse email à votre pseudonyme vous permetra de demander l'envoi de votre mot de passe par mail. La commande est :

/nickserv sendpass [ pseudo ] [ adresse-email ]

Exemple:

/nickserv sendpass PeanutButter janet@peanutbutter.ca

L'adresse email que vous spécifiez doit doit être la même que celle que nous avons dans le fichier de votre pseudonyme. La commande SENDPASS sera automatiquement désactivée si votre option MAILBLOCK est activée. (Regardez section 6.8 ).

Si vous ne pouvez pas résoudre tout seul un problème relatif à un mot de passe oublié, vous pouvez demander l'aide d'un IRCop.

Sur la manière de trouver un IRCop conlter le document : http://docs.dal.net/docs/findoperfr.html .

9 · Abus de NickServ

Le réseau DALnet ne tolère aucun usage abusif de NickServ de la part des utilisateurs qui enregistrent plus de pseudonymes qu'ils ne peuvent utiliser, pour la simple raison d'empêcher les autres d'obtenir ce pseudonyme. Si vous avez 5 pseudonymes ou moins par exemple, cela est certainement acceptable.

L'administration de DALnet a aussi le droit de supprimer les pseudonymes des utilisateurs qui ne respectent pas les règles. Exemples : Imitation des Services ou d'un IRCop, evasions multiples d'autokill (Akill), etc.